Sélectionner une page

Crédit à Genève

Opter pour un crédit à la consommation sur Genève exige les mêmes réflexes que ceux qu’on exigerait à n’importe quel client qui se trouve en Suisse ou dans tout autre territoire étranger. Car, en effet, il est toujours très important de faire attention quand il s’agit de contracter un prêt, et ce malgré le fait qu’on disposerait d’une source de revenus fiable et stable qui ne présente aucun risque même si l’on devait y soustraire un certain montant mensuel estimé à quelques milliers de francs à titre de remboursement du capital emprunté.

En quoi consiste d’abord un crédit privé

Avant de contracter quoi que ce soit et en l’occurrence un crédit personnel à la consommation à Genève, l’on n’objectera pas la nécessité de revoir le principe sur lequel reposent les prêts contractés auprès d’une banque ou d’un établissement bancaire et qui devront servir au financement d’un projet qui nous intéresse à titre personnel ou privé. Demander un crédit implique en fait un engagement auprès de l’agence se trouvant dans la possibilité de fournir les crédits, généralement fixés à quelques milliers de francs CHF, car il y a tout de même un plafond ne pouvant être dépassé, et cela en fonction de notre situation financière, notre revenu ou salaire, mais aussi en fonction de la capacité même de la banque.

En général, le montant du crédit accordé débute aux environs de 2 000 CHF OU 3 000 CHF et peut aller jusqu’à 250 000 CHF voire 300 000 CHF. Bien entendu le déblocage de montant aussi important nécessite que le client débiteur présente toutes les qualités d’un particulier qui comme on l’a dit dispose d’un travail rémunéré par un salaire satisfaisant par rapport au montant du crédit demande et stable. Derrière ces considérations reposent en fait d’une part, la question de la solvabilité de l’emprunteur qui se trouve donc être le client qui demande le crédit et d’autre part les conditions de la banque offrant les solutions visant aux différents financements de projets.

Ces derniers pour se réaliser appellent en fait un investissement venant des organismes financiers tels que la banque qui se rapproche de ses clients à travers son agence auprès desquelles ceux-ci auraient effectué une démarche de demande de prêt et auquel ils auront déposé leur dossier à étudier.

Comment bénéficier de tous les avantages d’un crédit personnel à la consommation

Pour que le prêt personnel pour particuliers tienne toutes ses promesses et contribue véritablement au financement et donc à la réalisation d’un projet qui aura tenu à cœur à chacun des clients de la banque, il faut que le contrat qui l’accorde ait été fait sur mesure et corresponde à chacune de leur situation. Il ne faudrait pas qu’il y ait une clause ferme ne pouvant être négociée. Les conditions que l’on a évoquées précédemment et notamment du point de vue de montant du salaire gagné par mois et de toute autre source de revenus de la partie qui souscrit le crédit seront comme on l’a dit le premier paramètre à observer. Par ailleurs, le taux d’intérêt qui va régir cet échange de services constitue le second point qui ne dépend pas moins du premier.

Actuellement, ce taux d’intérêt doit tourner aux environs de 5 % et ne dépasse pas les 10 % quand on parle de la Suisse. On peut dire qu’en principe ce taux n’est pas posé de façon ferme, la négociation étant toujours le principe de ces collaborations. Quoi qu’il en soit, il est dans l’obligation de ceux qui offrent les solutions de fournir les informations qui entourent l’offre et bien sûr à nous de bien nous renseigner. Si les informations fournies en ligne ne nous semblent par exemple pas assez claires, d’autres alternatives sont particulièrement proposées pour faciliter les échanges. Un numéro de téléphone pour converser avec un conseiller de la banque, un mail destiné à recevoir les demandes des clients et à solutionner des problèmes particuliers restent accessibles et sont fournies par la grande majorité des banques à Genève. Ne pas pouvoir proposer un service permettant d’ores et déjà de fournir des prestations en ligne ne serait-ce qu’à titre d’information ou de renseignements est un grand handicap pour une agence, car elle ne serait pas du tout restée concurrente sur le marché.

D’ailleurs, le temps est à la concrétisation même des contrats en ligne. Le client n’a qu’à envoyer son dossier et attendre l’examen de sa situation. Le délai de traitement du dossier est écourté et ne dépasse habituellement pas les 48 h. Ces services en ligne sont l’assurance que le travail sur le dossier, le conseil, les propositions de solutions et à terme le financement des projets de feront rapidement. Les avantages de l’envoi de mail ou de composer tout simplement un numéro s’apprécient des deux côtés, la banque peut communiquer ou demander des informations supplémentaires à ses clients potentiels en passant un coup de fil ou en envoyant un mail.

Enfin, une condition non moins importante pour pouvoir profiter de tous les avantages de la solution de prêt est la négociation pour une flexibilité de l’offre au lieu des conditions de remboursements ferme. Cela peut par exemple se manifester par un large choix par rapport au délai de remboursement. Opter pour une banque qui propose un échelonnement du remboursement du capital qui correspond à ce qui nous convient est le meilleur choix à faire.